40

Accès aux soins chirurgicaux en Afrique de l’Ouest

       La 57e conférence annuelle du Collège ouest-africain des chirurgiens (WACS) a clos ses travaux, le vendredi 3 mars 2017 à Ouagadougou. Les participants ont formulé des recommandations à l'intention des gouvernements pour une meilleure accessibilité aux soins chirurgicaux.

Le Collège ouest-africain des chirurgiens(WACS) a désormais un nouveau bureau. Présidé le Pr titulaire King David Yawé, ses membres ont été officiellement installés, le vendredi 3 mars 2017 à Ouagadougou, lors de la cérémonie marquant la fin des travaux de la 57e conférence annuelle de l'organisation. Abritée par le Burkina Faso, elle a porté sur le thème : « Le financement des soins de santé en chirurgie en Afrique sub-saharienne ». Après son investiture, le nouveau président du WACS a pris la parole pour rendre, dans un premier temps, hommage au bureau sortant pour le travail abattu sous le leadership du président Pr Hervé Yangni Angate. Avant de traduire toute sa reconnaissance à ceux qui ont participé à la construction de sa carrière professionnelle, singulièrement à ses parents. La nouvelle équipe composée majoritairement d'anglophones s'est donnée pour ambition, selon son président de relever les défis auxquels la chirurgie fait face en Afrique de l'Ouest.

A entendre le Pr Yawé de l'hôpital d'Abuja au Nigeria, il va falloir développer des plateformes de recherches et de formation dans une synergie d'actions au profit des pays anglophones et francophones d'Afrique de la sous-région. Toute chose qui permettrait de réduire les antagonismes observés dans les politiques sanitaires de nos pays.

« Nous devons aussi chercher à avancer avec les autres », a-t-il schématisé, sur la nécessité d'une approche régionale pour le secteur de la santé et particulièrement le domaine de la chirurgie. Selon le président du comité local d'organisation de ce congrès, Pr Jean Lankoandé, durant cette période, plus de 400 communications ont été développées par des éminents professeurs spécialistes en chirurgie.

« Ce congrès a atteint les objectifs qui lui étaient assignés. La phase scientifique qui s'est déroulée du 26 février au 3 mars 2017, a enregistré une participation de plus de 800 chirurgiens venus de 25 pays d'Afrique, d'Europe et d'Amérique », s'est-il réjoui. Aussi fait-il remarquer, avant chaque congrès scientifique, il y a ce qu'on appelle la chirurgie en zone décentralisée. Une activité qui nous a permis, cette année, de consulter plus de 2000 patients dont plus de 1600 pour le dépistage du cancer du col de l'utérus, et 150 interventions chirurgicales au centre hospitalier régional de Ouahigouya. Aux dires du Pr Lankoandé, à l'issue des travaux, les congressistes ont formulé des recommandations pour lesquelles, le collège des chirurgiens entend faire le plaidoyer auprès des chefs d'Etat pour une mise en œuvre diligente. Il s'agit notamment, a-t-il dit, de politiques visant à rendre plus accessibles les soins chirurgicaux aux populations et de la formation des chirurgiens dans toutes les spécialités en vue d'une meilleure prise en comptes des attentes des citoyens. Le président du Faso, patron de cette cérémonie de clôture, s'est fait représenter par le ministre de la Santé, Pr Nicolas Médah. Celui-ci a salué la « qualité » des travaux et la « pertinence » des thèmes abordés qui vont permettre une meilleure organisation des systèmes de santé au sein des pays en développement. S'agissant de la vision du WACS, à savoir rendre les soins chirurgicaux accessibles aux populations, Nicolas Medah, a laissé entendre qu'elle cadre parfaitement avec celle du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. « Cette volonté du chef de l'Etat s'est traduite par la gratuité des soins accordés aux enfants de 0 à 5 ans et aux femmes enceinte actuellement en cours au Burkina Faso », a-t-il argumenté. La rencontre de Ouagadougou a été l'occasion pour de nouveaux membres ayant manifesté le désir d'intégrer la grande famille des chirurgiens de l'Afrique de l'Ouest. Ils ont tous reçu immédiatement les toges des mains du président élu du WACS.

Beyon Romain NEBIE

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

06/03/2017 - 18:46

Source: http://www.sidwaya.bf/m-15579-acces-aux-soins-chirurgicaux-en-afrique-de-l-ouest.htm